Les concerts de 2021

Article pour le Rat-Vougeot

L’Association « Musique à Saint Léger Vauban » a organisé 3 jours de concerts le 16, 17 et 18 juillet 2021 avec un certain succès pour cette première édition. Le public a été nombreux à l’abbaye de la Pierre-qui-Vire mais les concerts dans les églises de Quarré et de notre village ont accueilli un nombre restreint de spectateurs et ce malgré le haut niveau des musiciens (quatuors Yako et Wassily). Le public présent a beaucoup apprécié la qualité et la beauté des œuvres exécutées.

Grâce aux subventions exceptionnelles du Pays Avallonnais et de la Direction régionale des affaires culturelles nous avons pu honorer nos contrats signés avec le ProQuartet (Centre européen de la musique de chambre).

Nous allons lancer le festival en juillet 2022 (les deux fins de semaine 9-10 et 16-17), ce qui avait été notre objectif dès la création de l’association. Nous avons prévu d’organiser 4 concerts dont un à l’abbaye et les 3 autres dans l’église de notre village. Nous avons déjà contacté un organiste (qui s’est déjà familiarisé avec les orgues de l’abbaye) et pensons inviter le quatuor Ardeo qui est l’un des meilleurs en Europe mais aussi assez cher. Nous avons choisi comme thème commun : Musique au temps de Vauban et donc de Louis XIV. Il serait question aussi de prévoir un ou deux spectacles off (non payants) dont un avec de la danse (le roi, lui-même, la pratiquait).

Nous espérons attirer un grand nombre de spectateurs (si la situation sanitaire nous le permet) et comptons sur la participation des habitants du village et des environs.

Marek Wyrwa, Président de l’association

Une réflexion au sujet de « Les concerts de 2021 »

  1. Ce 18 juillet 2021, en l’église de St Léger, a été donné un concert exceptionnel. Le quatuor Wassily, composé de quatre jeunes musiciens tout-à-fait remarquables, a créé plus d’une heure d’un enchantement hors du commun. Dans cette église, qui résume à elle seule et comme tant d’autres, la douceur accueillante des campagnes françaises, l’esprit de la jeunesse a habité de sa joie de vivre et de nous offrir des chefs d’œuvre, l’étonnante maturité de ce jeune ensemble. Du bonheur à l’état pur. Bach, Mozart, Schumann, ont illuminé cette modeste et bien belle petite église de la manière la plus émouvante. Et l’on ne peut que souhaiter que ce petit miracle du concert se renouvelle ici même, nourrissant encore et encore un public toujours plus nombreux, dans cette belle atmosphère de fête et la douce campagne du Morvan.

Répondre à Queyroux Yves Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.